Appui à la consolidation du Système d’Information du Secteur des transports Algérien (SIS)

Ministère des travaux publics et des transports

Algérie

Le projet « Appui à la Consolidation du Système d’Information du Secteur des Transports (SIS) » s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui au Secteur des Transports.

L’objectif général du projet est d’accompagner la mise en œuvre de la nouvelle stratégie des transports par des réformes institutionnelles et réglementaires, d’améliorer la sûreté et sécurité des transports et d’augmenter la qualité des services et prestations.

Le but du projet « Appui à la consolidation du Système d’Information du Secteur des transports (SIS) en Algérie » est le développement, l’installation et l’opérationnalisation d’un Progiciel de Gestion Intégré (PGI) au niveau de l’Administration centrale.

Le projet doit réaliser en particulier :

  • L’opérationnalisation
    du Système d’Information du Secteur (SIS) au niveau de l’Administration centrale par l’installation des logiciels et banques de données, la création et
    la distribution des manuels, et la formation des utilisateurs ;
  • Assurer une maintenance systématique des logiciels et des banques de données ;
  • Planifier le déploiement régional du SIS dans les administrations
    exécutives et les organismes d’Etat et sous tutelle

Service :

SIST a été développé au niveau central (Ministère des Travaux Publics et des Transports) en collaboration avec tous les organismes et les entreprises sous tutelle au niveau centrale et régional. Le SIST a été fourni comme solution Web sur l’intranet du bénéficiaire
dans un portail collaboratif SharePoint, couvrant tout le périmètre défini dans le système et notamment : Aviation civile, Marine marchande et ports, Transport ferroviaire, Transport routier et urbain, Sécurité et Sûreté maritime et portuaire, Réglementation, Coopération et Archives, Programmes nationaux d’investissements publics, Formation, Statistiques. Plusieurs applications ont été développées en spécifique dans le cadre d’un PGI (ERP) couvrant l’ensemble
des activités du Ministère des Transports, comme par exemple :

Programmes nationaux d’investissements publics :

L’application a été conçue et développée en tenant compte des processus métiers en vigueur dans la gestion des investissements de l’état et fate sur mesure pour le secteur des transports. Cette application, dotée de plusieurs mécanismes de sécurité, gère les budgets alloués au secteur des transports ainsi que son allocation aux sous-secteurs du domaine. Les opérations d’investissements sont toujours liées au programme en vigueur, au solde disponible ainsi que les opérations validées par le ministère des finances pour l’année en cours. L’application génère automatiquement des états de sorties là où des rapports existent.

Aviation Civile :

L’application comporte trois modules principaux, à savoir, un module référentiel dans lequel résident toutes les informations pertinentes au domaine et gérées par le ministère, un module processus métiers qui gère une multitude de dossiers selon leurs traitements au sein du bureau de la DACM et un module statistique qui regroupe des données métier dans des canevas spécialisés. L’application gère plusieurs dossiers de certifications tels que les brevets des pilotes, la certification des aérodromes et des compagnies aériennes nationales, les programmes de vols par provenances et destinations.

Transport Terrestre :

Ce secteur a été doté de trois applications autonomes pour couvrir le transport routier, le transport urbain ainsi que le transport ferroviaire. Toutes les trois applications disposent d’un module référentiel qui centralise les données partagées par les différents canevas de chacune. Outre le référentiel, les applications gèrent les données métiers liés à leurs activités respectives tels que les examens et l’obtention des permis de conduire des particuliers et des
professionnels, les autorisations des transporteurs, etc.

Marine Marchande et ports :

L’application comporte trois modules principaux. Le module référentiel commun dans lequel on retrouve l’ensemble des ports nationaux dans leurs détails (géolocalisation sur une carte géographique, nombre et types de quais, les consignataires, etc.) et
la flotte des navires nationaux.  Le module de la gestion des dossiers métiers gérés au niveau du ministère tels que les brevets des gens de mer, la certification des navires, les autorisations de mise à quai, etc. Le module de collecte des statistiques des ports, notamment
la situation quotidienne des mouvements des navires et de la marchandise embarquée et débarquée.

Réglementation, Coopération et Archives :

Ce module gère le processus métier de la proposition d’un nouveau texte juridique jusqu’à sa publication dans le journal officiel en passant par toutes les étapes de validation entre les différentes parties prenantes concernées. Il gère aussi la création, la validation et la publication des nouveaux accords de coopérations bilatérales et unilatérales du secteur des transports. Le modules archives gère la gestion des archives et de leur archivage selon la codification en vigueur.

Statistiques :

Ce modules gère la collecte des statistiques des différents sous-secteurs du transport publique via des canevas de saisie pilotés par des filtres par structures afin de garantir la confidentialité des données saisie et leur étanchéité entre les différents secteurs. La collecte se fait aussi par importation via des fichiers Excel directement dans leurs canevas respectifs. Cette fonctionnalité a été mise en place pour récolter les données produites par les structures déconnectées (mode off-line).

Le système dispose d’un entrepôt donné pour le secteur des transports, une infrastructure réseau permettant la collecte et la diffusion des données est déjà présente et relie l’ensemble des structures du secteur au ministère, des outils et des applications permettant de construire et d’exploiter de manière optimale cet entrepôt de données (statistiques, reporting, tableaux de bord/requêtes,
analyse, exploration des données). Ainsi, plus de 70 cubes ont été développés intégrant plus de 700 indicateurs. Plus de 100 tableaux de bord et plusieurs états de sortie ont été livrés.

Le programme de transfert d’expertise a été respecté et appliqué pour former les utilisateurs, administrateurs, gestionnaires et informaticiens du bénéficiaire.
Ce transfert d’expertise est accompagné des guides utilisateurs et
d’exploitation en version électronique et papier ainsi que plusieurs vidéos pour la maîtrise du code source et l’élaboration des tableaux de bord.

Un séminaire de clôture du projet a organisé en présence des principaux intervenants (Bénéficiaire, DUE, DP, ATA et CCM) ainsi que le personnel du ministère et la presse. Plusieurs supports de communication ont été réalisés parmi lesquels : Plaquette de présentation du projet, affiche, roll up, photo, vidéo et conférence de presse.

Les résultats obtenus après la mise en œuvre du plan d´actions :

R1. Les logiciels sont développés et opérationnalisés.

R2. Les banques de données sont remplies et opérationnalisées.

R3. Le transfert de l’expertise est réalisé.

R4. Le plan de maintenance est mis en place.

R5. Le plan d’actions pour le déploiement régional

 

Rond-point Schuman 2-4, 1040 - Brussels – Belgium

 Phone : +32 2 403 36 61

 Fax : +32 2 403 3861

Copyright © 2021 CCM WORLDWIDE