Copyright © CCM worldwide / designed by alliance         LOG-IN Big ambitions
for deep changes
Voir nos opportunités Accueil
Qui sommes-nous
Nos valeurs
Nos équipes
Notre écosystème
Expertises
Expertises Métiers
Expertises Sectorielles
Contrats-cadre CCM
Réalisations
Espace experts
Nous rejoindre
Contact

Évaluation à Mi-parcours du Projet RETFOP (Revitalisation de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle en Angola)

RETFOP

Angola

Description

Le système angolais de TVET est composé de deux sous-systèmes différents : L’enseignement technique professionnel (ETP), qui relève du ministère de l’éducation ( ME), et la formation professionnelle (FP), qui est gérée par le ministère de l’administration publique, du travail et de la sécurité sociale (MAPTSS), en particulier par l’INEFOP (Institut national de formation professionnelle) du MAPTSS.

En outre, des acteurs non publics – tels que des entreprises, des ONG, des églises – proposent des formations continues, non formelles, de courte et moyenne durée, sans correspondance directe avec les niveaux de qualification de l’INEFOP. Les liens entre les deux sous-systèmes d’EFTP (ETP et FP) sont faibles, ce qui empêche d’exploiter pleinement les complémentarités et synergies potentielles. Parmi les causes de cette situation, citons l’absence d’un système national de qualification pleinement développé ou d’un document politique unique englobant les deux sous-systèmes, ainsi que le fait qu’ils sont gérés par deux ministères différents.

Cela dit, le Plan national pour le capital humain (PNFQ) sert de « parapluie » commun aux deux sous-systèmes et a donc le potentiel pour coordonner les efforts dans le secteur. Des directives et des objectifs spécifiques pour le développement du système d’EFTP sont contenus dans des documents stratégiques, politiques et programmatiques complets du gouvernement.

Le RETFOP s’inscrit dans le cadre du 11e FED – Programme indicatif national 2014-2020 (PIN) pour l’Angola.

Le NIP considère l’enseignement et la formation techniques et professionnels ( TVET ) comme l’un des trois secteurs de concentration pour la coopération de l’UE, et le programme REFTOP représente la première étape d’une réforme complète de la VET. Par conséquent, si le programme REFTOP est en mesure de fournir les résultats et l’impact attendus, l’UE sera disposée à continuer à soutenir le gouvernement angolais pour consolider le processus de réforme de la TVET, notamment en soutenant des initiatives qui interviennent dans davantage de provinces angolaises.

Objectif de l’évaluation

Cette évaluation a deux objectifs :

  1. Comprendre les performances de RETFOP, les facteurs qui le favorisent et ceux qui l’empêchent d’atteindre les résultats escomptés, afin d’ajuster sa conception ou ses modalités de mise en œuvre et modalités de mise en œuvre et ;
  2. Informer la planification des futures interventions de l’UE et des Interventions dans TVET.

L’évaluation systématique et en temps utile de ses programmes et activités est une priorité établi de la Commission européenne. Les évaluations portent essentiellement sur l’appréciation des réalisations, de la qualité et des résultats des interventions dans le contexte d’une politique de coopération en évolution, qui met de plus en plus l’accent sur les approches axées sur les résultats et la contribution à la mise en œuvre des ODD.

Nature et portée des services fournis

Cette évaluation a permis une compréhension des facteurs à l’origine du retard dans la mise en œuvre, à travers :

  • Evaluation de la solidité des méthodes et processus de travail.
  • Evaluation du degré de reception d’informations de la part du projet et du gouvernement central à Luanda dans les provinces ;
  • Les principaux enseignements tirés, les conclusions et les recommandations connexes afin d’améliorer la performance du projet ainsi que les interventions actuelles et futures.
  • Trois des six critères d’évaluation standard du DAC ont étaient utilisés, à savoir : pertinence, efficacité, efficience et durabilité. En outre, l’évaluation a évalué un critère d’évaluation spécifique à l’UE, qui est :
  • Examen de la valeur ajoutée de l’UE tout au long de l’intervention et dans le contexte plus large du développement angolais.

Thèmes transversaux – l’approche de l’évaluation finale doit refléter la manière dont le programme a intégré des thèmes transversaux clés, notamment la promotion des droits de l’homme, l’égalité des sexes, la démocratie, la bonne gouvernance, les droits des enfants et des groupes minoritaires, la durabilité environnementale et la lutte contre le VIH/sida, dans toutes ses actions.

     

    Rond-point Schuman 2-4, 1040 - Brussels – Belgium

     Phone : +32 2 403 36 61

     Fax : +32 2 403 3861

    Copyright © 2021 CCM WORLDWIDE